List  Syndrome du museau blanc
Padlock  Connexion sécurisée
Padlock  Outils

Syndrome du museau blanc en Ontario

Chauve-souris avec des lésions blanches sur le museau, caractéristique du syndrome du museau blanc Le premier cas de syndrome du museau blanc chez les chauves-souris en Ontario a été confirmé dans la région de Bancroft-Minden, environ 200 km à l’ouest d’Ottawa. Il n’y a pas de risques pour la santé humaine associés à cette maladie; cependant, ce syndrome a causé la mort d’un certain nombre de chauves-souris en Ontario et a eu des effets dévastateurs sur les populations de chauves-souris dans les hibernacles de l’est des États-Unis.


Le centre canadien coopératif de la santé de la faune (CCCSF) travaille avec le ministère des Richesses naturelles de l’Ontario afin de surveiller les cavernes et les mines abandonnées où les chauves-souris hibernent afin d’identifier d’éventuels cas.


Le syndrome du museau blanc est une nouvelle maladie qui a été décrite pour la première fois chez des chauves-souris de l’état de New York à l’hiver 2006. Son nom réfère à un anneau fongique blanc présent autour du museau et ailleurs sur le corps des chauves-souris affectées. La cause de cette maladie n’est pas complètement comprise, mais est associée à la croissance, sur les chauves-souris, d’un champignon particulier: Geomyces destructans, cette croissance se produisant durant l’hibernation. Chauve-souris avec une tâche classique de croissance fongique sur le nez et d'autres lésions ponctiformes sur les plis de l'aile


Cette maladie, initialement découverte il y a quatre ans dans une caverne près d’Albanie, New York, a été associée à la mort de plus d’un million de chauves-souris dans l’est des États-Unis.


 "C’est une menace très importante,"a dit John Dungavell, un conseiller en matière de politique sur la santé des animaux sauvage pour le ministère des Richesses naturelles de l’Ontario. Dungavell a mentionné que la maladie peut être transmise par contact physique entre les chauves-souris ainsi que transportée par des humains entre divers sites d’hibernation. Dungavell a également dit que le nombre de chauves-souris trouvées en Ontario avec le syndrome du museau blanc est encore très petit. Cependant, l’impact de cette maladie et sa dispersion rapide ne peuvent être sous-estimés. En deux ans, un site dans l’état de New York où se trouvait la plus grande colonie de petite chauve-souris brune dans le monde est passé d’une population de 200 000 à seulement 3000 chauves-souris.


 Le champignon Geomyces destructans prélevé sur une chauve-souris atteinte "Pour ce qui est de l’évaluation des impacts ici au Canada, nous devons regarder les États-Unis.,"a dit Dungavell, ajoutant que le taux de mortalité aux ÉU fut de 80 à 99 pour cent dans les cavernes de chauves-souris infectées. Dungavell a insisté sur l’importance des chauves-souris dans la biodiversité, tel que leur contribution au contrôle des populations d’insectes.


Le CCCSF et le ministère des Richesses naturelles encouragent le public à rester loin des cavernes et à rapporter toute mort suspecte de chauve-souris en appelant au 1-888-673-4781. Le ministère recommande également au public de ne pas toucher les chauves-souris puisqu’un faible pourcentage de celles-ci sont porteuses de la rage.

 

Pour plus d’information sur cette maladie en Ontario, veuillez consulter les sites web suivants.


Page du ministère des Richesses naturelles de l'Ontarioavec les mises à jour sur le syndrome du museau blanc:


http://www.mnr.gov.on.ca/en/Newsroom/LatestNews/289824.html
http://www.mnr.gov.on.ca/en/Business/FW/2ColumnSubPage/278517.html


Pour en savoir plus sur le syndrome du museau blanc en général, veuillez consulter les liens suivants :


Société Nationale de Spéléologie
PDF http://www.caves.org/WNS/WNS%20Brochure%20March%202010%20Final.pdf


National Wildlife Health Centre, USGS
PDF http://www.nwhc.usgs.gov/publications/fact_sheets/pdfs/2009-3058_investigating_wns.pdf