The new CWHC website is currently being modified to display properly on mobile devices. In the meantime, please use a laptop or tablet if you cannot access the information you require.Le nouveau site Web du RCSF est actuellement en cours de modification afin de permettre un affichage sur appareils mobiles. D'ici là, veuillez utiliser un ordinateur portable ou une tablette si les informations requises ne sont pas visibles.
EN - FR
REPORT & SUBMITRAPPORTS ET SOUMISSIONS SURVEILLANCE & RESPONSESURVEILLANCE ET RÉPONSE REPORTSRAPPORTS PUBLICATIONS ABOUT USÀ PROPOS DE NOUS REGIONSRÉGIONS

RABIESRAGE

Background

Rabies is a viral disease that affects the central nervous system of mammals, including humans. In Canada, bats, foxes, and skunks are the most common transmitters of the disease. Rabies is transmitted through saliva, primarily via bite wounds. It can also be spread when infected saliva comes into contact with a scratch, open wound or the mucous membranes of the mouth, nasal cavity or eyes. When the virus enters an animal's body, it moves through the nerves to the brain, where it multiplies quickly. The virus then spreads to the salivary glands and other parts of the body. Once clinical signs appear, rabies is almost always fatal.

CONTEXTE

La rage est une maladie virale qui affecte le système nerveux central des mammifères y compris celui des humains. La chauve-souris, le renard et la moufette sont les vecteurs les plus communs de la maladie au Canada. La rage est transmise par la salive, surtout par des morsures. Elle peut aussi se propager par contact entre la salive infectée et une égratignure, une plaie ouverte ou les muqueuses de la bouche, de la cavité nasale ou des yeux. Après avoir pénétré dans le corps d’un animal, le virus est transporté par les nerfs jusqu’au cerveau où il se multiplie rapidement. Le virus migre ensuite vers les glandes salivaires et d’autres parties du corps. Lorsque les signes cliniques apparaissent, la rage est presque toujours fatale.

WHAT THE CWHC IS DOING

In conjunction with the government of Quebec and the Canadian Food Inspection Agency, the CWHC is involved in a surveillance program designed to detect and monitor the spread of the raccoon rabies virus variant in the province of Quebec. Several rabid raccoons and striped skunks have been detected as a result of this program. Results of this surveillance programme have helped to target areas for control measures such as rabies vector density reductions and vaccination programs involving wild raccoons. In addition, public prevention campaigns can be directed toward regions where this zoonosis is most prevalent.

NOTRE CONTRIBUTION

De concert avec le gouvernement du Québec et l’Agence canadienne d’inspection des aliments, le RCSF participe à un programme de surveillance visant à détecter une variante du virus de la rage du raton-laveur et à suivre sa propagation dans la province de Québec. La rage a été détectée chez plusieurs ratons-laveurs et moufettes rayées dans le cadre de ce programme. Les résultats obtenus ont permis de cibler des régions pour la mise en œuvre de mesures de contrôle visant à réduire la densité des vecteurs de la rage. Des programmes de vaccination incluant les ratons-laveurs sauvages ont aussi été mis en place. Les campagnes publiques de prévention visent particulièrement les régions où on observe la prévalence la plus élevée de cette zoonose.

RESOURCESRESSOURCES BACK TO TOPRETOUR AU SOMMET

BATS AND RABIESLA RAGE DE LA CHAUVE-SOURIS

CWHC

ENGLISH

RABIESRAGE

CWHC

ENGLISH