List  Maladie débilitante chronique des cervidés
Padlock  Connexion sécurisée
Padlock  Outils

Maladie débilitante chronique des cervidés


Dix ans de surveillance de la maladie débilitatnte chronique des cervidés en Saskatchewan


À partir de 1997, le Ministry of Environment (MOE) de la Saskatchewan et le Centre canadien coopératif de la santé de la faune (CCCSF) ont commencé un programme de surveillance de la maladie débilitante chronique des cervidés (MDC) chez les cerfs sauvages, les wapitis et les orignaux. Ce programme de surveillance se base principalement sur des tests réalisés sur les animaux tués par les chasseurs et, dans une moindre mesure, sur les cervidés soumis via la surveillance passive des animaux malades ou morts dans la province. Dans les régions où la MDC a été détectée, le MOE a mis en application un programme de réduction du cheptel, principalement en augmentant les quotas de chasse et en réduisant les coûts des permis de chasse, en espérant ainsi augmenter les prises par les chasseurs afin de réduire les densités de cervidés et limiter la propagation de la MDC. Entre 1997 et 2007, plus de 34 000 cervidés ont été testés pour la MDC et 197 résultats se sont avérés positifs.


Il y a quatre régions principales où la MDC semble bien établie, la première étant dans le sud de Lloydminster dans les Manitou Sand Hills, où le premier cas positif pour la MDC  chez le cerf mulet a été détecté en 2000. Depuis ce temps, un total de douze cerfs mulets ont été testés positifs pour la MDC pour une prévalence globale de 0,45%. La seconde région est au nord-est de Lloydminster, le long de la forêt Bronston, où la maladie a été détectée pour la première fois en 2002 chez un cerf de Virginie. Bien que le nombre d’animaux positifs reste relativement bas, un groupe de six cas fut détecté en 2007. À l’automne 2002, la maladie fut détectée le long de la vallée de la rivière Saskatchewan Sud près du Saskatchewan Landing Provincial Park. La majorité des cervidés testés venaient de cette région (plus de 12 000) dont 102 cerfs mulets et 7 cerfs de Virginie positifs pour la MDC. Cette maladie s’est propagée vers l’ouest et, en 2006, elle a été détectée le long de la vallée de cette rivière près de la frontière avec l’Alberta. En 2005, près de cette région, l’Alberta a également détecté son premier cas de MDC chez un cervidé sauvage.


En 2005, un cerf de Virginie trouvé mort près d’un bâtiment agricole près de la ville de Nipawin, dans le centre nord de la Saskatchewan a été testé positif pour la MDC. C’était le premier cas de MDC détecté dans cette région malgré la surveillance antérieure en 2001 et 2002. L’échantillonnage additionnel dans cette région en 2005, 2006 et 2007 a permis de détecté 35 autres cerfs positifs (7, 20 et 9 respectivement) avec une prévalence moyenne de 2,6% (avec les années combinées). Au cours de l’hiver 2008, deux wapitis ont été trouvés morts à l’ouest de Nipawin. Les deux animaux ont été soumis au CCCSF et ont été testé positifs pour la MDC, marquant le premier cas de MDC trouvé chez un wapiti en nature en Saskatchewan. Basé sur les trouvailles de nécropsie, il ne semble pas que ce wapiti soit mort de MDC.


Les autres foyers de la maladie avec une prévalence relativement basse sont dans les zones 25 (1 positif), 29E (1 positif) et 43 (2 positifs). Bien que les zones où la MDC est présente doivent être suivi pour des changements dans la prévalence, plus d’échantillons doivent être soumis et testés dans les autres régions (à l’extérieur des zones avec la MDC) de la province afin d’établir la distribution de la MDC dans la province.


Auteurs:
Trent Bollinger et Marnie Zimmer, CCCSF – Région de l’Ouest et du Nord;
Yeen Ten Hwang, spécialiste provincial en santé de la faune, Saskatchewan Ministry of Environment