The new CWHC website is currently being modified to display properly on mobile devices. In the meantime, please use a laptop or tablet if you cannot access the information you require.Le nouveau site Web du RCSF est actuellement en cours de modification afin de permettre un affichage sur appareils mobiles. D'ici là, veuillez utiliser un ordinateur portable ou une tablette si les informations requises ne sont pas visibles.
EN - FR
REPORT & SUBMITRAPPORTS ET SOUMISSIONS SURVEILLANCE & RESPONSESURVEILLANCE ET RÉPONSE REPORTSRAPPORTS PUBLICATIONS ABOUT USÀ PROPOS DE NOUS REGIONSRÉGIONS

BAT HEALTHSANTÉ DES CHAUVES-SOURIS

Background

A national plan to manage WNS in bats in Canada

CWHC

ENGLISH

White-nose Syndrome (WNS) is a devastating wildlife health issue affecting North American bat populations. It is estimated that over six million bats have died due to WNS since its discovery in 2006, with some experts fearing that bats may become extinct in some regions. WNS is caused by Pseudogymnoascus destructans (Pd), a fungus that grows on the skin of the bat, producing a fuzzy, white appearance on the muzzle, wings and ears, giving the condition its name. Infection of the skin of the wings has a detrimental effect causing over-wintering bats to exhaust their energy reserves before food becomes available in spring. This fungus, which is not native to North America, is the primary, but not the only threat, bat species are facing. Others include habitat loss, pesticide use and various means of direct harm. Given their significant role in regulating pest insect numbers, such a drastic decline in bat numbers can have a significant adverse impact on the environment and the economy.

CONTEXTE

A national plan to manage WNS in bats in Canada

CWHC

ENGLISH

Le syndrome du museau blanc (SMB) a un impact dévastateur sur les populations de chauves-souris en Amérique du Nord. On estime que plus de six millions de chauves-souris ont succombé au SMB depuis l’identification de cette maladie en 2006. Les experts craignent même l’extinction des populations de chauves-souris dans certaines régions. Le SMB est causé par Pseudogymnoascus destructans (Pd), un mycète (fungus) qui croît sur la peau des chauves-souris. Le museau, les ailes et les oreilles de ces animaux ont alors une apparence blanchâtre cotonneuse, d’où le nom de la condition. La présence d’infection sur la peau et les ailes entraîne un épuisement des réserves d’énergie chez les chauves-souris en hibernation avant que la nourriture devienne disponible au printemps. Bien que ce mycète non originaire de l’Amérique du Nord représente la principale menace pour les espèces de chauves-souris, il ne représente pas la seule menace. Parmi les autres menaces, on compte la perte d’habitat, l’utilisation de pesticides et divers types de menaces directes. Compte tenu du rôle significatif des chauves-souris dans la régulation des insectes nuisibles, un tel déclin des populations peut avoir un impact négatif significatif sur l’environnement et l’économie.

WHAT THE CWHC IS DOING

The CWHC is working with a range of partners to better understand WNS and other threats to bats, to inform others, and determine what can be done to slow the advance of WNS and mitigate other threats and ensure bats continue to be an important part of the environment. Since 2008 the CWHC has been conducting regular surveillance for the detection of WNS in Canada, and is involved in several research projects designed to better understand the disease and its spread. The CWHC is currently coordinating Canada's response to one of the most significant health issues ever faced by the wildlife community. Jordi Segers, the CWHC’s white-nose syndrome scientific program coordinator can be contacted by phone at 902-566-0744, or by email at .

NOTRE CONTRIBUTION

Le RCSF collabore actuellement avec un éventail de partenaires en vue de mieux comprendre le SMB et les autres facteurs qui menacent la santé des chauves-souris. Il transmet de l’information à cet égard et détermine les actions à entreprendre pour ralentir la progression du SMB et atténuer les facteurs qui menacent les chauves-souris pour s’assurer que ces animaux continuent à jouer leur rôle important dans l’environnement. Le RCSF exerce une surveillance continue du SMB au Canada depuis 2008. Il participe à plusieurs projets de recherche visant à mieux comprendre cette maladie et sa propagation. Le RCSF coordonne actuellement la réponse du Canada à l’une des plus grandes menaces pour la santé de la faune observée jusqu’à maintenant.

On peut communiquer avec Jordi Segers, coordonnateur du programme scientifique du RCSF sur le syndrome du museau blanc au numéro 902-566-0744 ou par courriel : .

WHAT YOU CAN DO?

Prevention is key when it comes to protecting bats from WNS. It is very important to prevent the accidental spread of the fungus that causes WNS by staying away from critical bat habitat, especially major hibernation sites, such as caves and mines. If it is necessary to access these areas, it is essential that clothes and equipment are properly decontaminated to ensure that fungal spores are not unintentionally carried from one place to another. Please consult our decontamination protocol for more information.
In addition to the unintended spread of Pd, it is also important to prevent the accidental transportation of potentially infected bats from one place to another. If you are driving long distances make sure to check your vehicle for stowaway bats. Bats like to roost in the umbrellas and awnings of RV campers and can sometimes be found in the corners and crevices of trailers and cargo holds. Before departing for a new destination, have a quick look to ensure there are no bats roosting in or on your vehicle. The public is advised not to touch any bats without the use of gloves. For more information, see our Bats Astray Program brochure.

Several bat species are known to roost in buildings. Managing bats in buildings is an important aspect to protecting endangered species. CWHC has multiple guidance documents on how to manage bats in buildings, including guano mitigation and safe exclusion of bats if deemed necessary. These and other guidance documents area available on our resources page.

QUE POUVEZ-VOUS FAIRE?

La prévention revêt une importance capitale dans la protection des chauves-souris contre le SMB. Il est extrêmement important de prévenir une propagation accidentelle du mycète responsable du SMB en évitant de s’approcher des habitats critiques des chauves-souris, en particulier des principaux sites d’hibernation, comme les cavernes et les mines. En cas de nécessité de se rendre en de tels endroits, il est essentiel de décontaminer préalablement les vêtements et l’équipement pour s’assurer de ne pas transporter inopinément des spores du mycète d’un endroit à l’autre. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter notre protocole de décontamination.
En plus de s’efforcer de prévenir toute propagation non intentionnelle de Pd, il importe d’éviter le transport accidentel de chauves-souris potentiellement infectées d’un endroit à l’autre. Assurez-vous de vérifier la présence de chauves-souris sur votre véhicule lorsque vous vous déplacez sur de longues distances. Les chauves-souris nichent dans les auvents ou les bâches des véhicules récréatifs; on les retrouve parfois dans les coins et les crevasses des remorques de camion ou dans des soutes à bagages. Il est important de vérifier attentivement la présence de chauves-souris dans un véhicule ou sur celui-ci avant tout départ vers une nouvelle destination. Il faut avertir le public de ne jamais toucher à des chauves-souris sans porter de gants. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les brochures de notre Bats Astray Program.

On sait que plusieurs espèces de chauves-souris nichent dans des bâtiments. La gestion des chauves-souris dans les bâtiments est un élément important de la protection des espèces en voie de disparition. Le RCSF a produit de nombreux documents d’orientation sur la gestion des chauves-souris dans les bâtiments, y compris un document sur l’atténuation du guano et l’évacuation sécuritaire des chauves-souris en cas de nécessité. Ces documents, ainsi que de nombreux autres, sont offerts dans la page de ressources de notre site web.